Rédiger par : adma2sa

21

juin

2019

Maître-Nageur sauveteur, profession ou hobby ?

Posté le

21 juin 2019

Maître-Nageur Sauveteur, voilà un titre rempli de promesses.
Pourtant, le métier de MNS est bien souvent sujet aux stéréotypes, qu’ils soient valorisants ou non.
En effet, qui n’a pas l’image de ces magnifiques MNS en short rouge courant sur la plage pour aller sauver des victimes.

Pour autant, l’image du MNS léthargique sur une chaise de surveillance est également inscrite dans l’inconscient collectif.

Il va sans dire que cette profession alimente toutes sortes de préjugés.

Il est indéniable que ce métier, comme tous les autres,  ne revêt pas que des aspects positifs.

Les points faibles de la profession peuvent se résumer en 2 catégories, la première étant la santé.
Au risque de ternir l’engouement pour cette profession, il faut rappeler que la grande majorité des MNS travaillent en piscine couverte.
Cet environnement que nous appellerons « l’aquarium » a un impact négatif sur la santé de ceux qui y travaillent: en effet, les vapeurs de chlore, le bruit, l’hygrométrie sont autant de facteurs qui, à terme, fragilisent l’organisme.

Le deuxième point faible concerne les perspectives d’évolution. Qu’elles soient financières ou professionnelles, force est de constater que les évolutions sont très limitées.

Il est important de souligner les inconvénients du métier car bien souvent il ne sont pas exposés aux futurs MNS.

 Pour autant, il existe fort heureusement énormément d’aspects positifs liés à cette profession:

Etre MNS c’est avant tout avoir l’immense privilège d‘être utile:

Peut-on concevoir un pays comme le nôtre dépourvu des compétences de tous ces professionnels du monde aquatique ?

Est-il besoin d’imaginer le nombre de décès par noyade évités grâce aux secours et à la surveillance de ce personnel qualifié?

De plus être MNS, c’est faire partie d’une grande famille avec tout son réseau, ses connexions et ses possibilités d’échanges.

Sans oublier le fait que ce métier nous donne l’opportunité d’être en contact direct avec nos concitoyens, toutes catégories confondues (du bébé au senior).

Pour ce qui est de la diversité, cette profession nous permet varier nos activités au cours d’une même journée, ce qui a le mérite d’éviter la monotonie liée à d’autres professions.

Enfin, il est bon de rappeler que nous évoluons dans un secteur où la demande est supérieure à l’offre, détail non négligeable au vu de la conjoncture.

En résumé, cette profession reste valorisante, tant par ses spécificités, son historique, sa diversité d’activités et ses périmètres d’interventions.

Carla S.

Carla S.

Formation au SB au top

Clotilde G.

Clotilde G.

Merci Luc et Hychem pour cette formation sur mesure

Giovani J.

Giovani J.

Top formateur et top formation BNSSA